L“Placer sa vie sous le signe de la liberté, c’est avant tout inscrire le quotidien au cœur d’une dynamique”, c’est ainsi que le psychiatre Christophe André dans son livre “A nous la liberté ” co-ecrit avec Alexandre Jolien et Mathieu Ricard débute le chapitre sur les “obstacles à la liberté intérieure”. Les auteurs nous invitent à travers la découverte du concept d’acrasie de mettre en lumière l’ensemble des conflits intérieurs qui viennent faire chanceler notre volonté. Y aurait -il plusieurs pilotes dans notre cerveau qui se disputent la barre pour conduire nos choix?

Ce sont les philosophes Grecs qui ont imaginé le concept d’acrasie, ce terme qui pourrait être traduit par la “faiblesse de la volonté” incarne notre incapacité à suivre les chemins que nous savons être bons pour nous. Nos dépendances, nos addictions, notre incapacité à tenir nos engagements et nos résolutions, la procrastination sont autant de moments où nous vivons les affres de l’acrasie.
Faire face à l’acrasie est difficile car elle suppose à la fois à stopper des comportements ( moins manger, moins fumer), des émotions( moins de colère, moins de stress), des pensées ( moins de pensées pessimistes ou négatives) et en même temps développer d’autres comportements, d’autres émotions ou pensées. L’accompagnement par un psycho praticien permet de développer une meilleure connaissance de soi de ses routines, de ses schémas de pensées , de créer ou réactiver des ressources internes. Lors de séances d’hypnose