Enfants et adolescents en souffrance

 Je travaille depuis  30 ans avec des enfants et des adolescents. Tout d’abord animateur, éducateur de rue, puis enseignant en lycée et psychopédagogue en CMPP ( Centre Médico Pscho Pédagogique), j’accorde une attention particulière à la parole singulière de l’enfant. Il me parait indispensable de prendre en compte son environnement familial et social pour pouvoir apporter un accompagnement de qualité. Aussi, la présence d’un ou des parents peut être requise lors des séances, notamment si l’enfant en fait la demande. Au besoin un travail familial peut être envisagé pour pouvoir apporter un changement durable et porteur de sens. 

L'accompagnement
des enfants

Les manifestations du  corps : bobos, eczémas, pipi au lit; les émotions : phobie, terreurs nocturnes, colères, sont les signaux qui doivent vous alerter d’un mal-être chez votre enfant.

Le langage naturel des enfants est le jeu, aussi en cabinet nous jouons  pour communiquer : la pâte à modeler, le dessin, les jeux de cartes sont autant de supports qui vont aider l’enfant à verbaliser, ou bien à se représenter ce qu’il vit. L’imaginaire indispensable aux états d’hypnose ne pose jamais de problème aux enfants, il y a toujours un magicien intérieur qui sait ce qui est bon de faire pour aller mieux pour lui.

 » Tiens , parmi ces cartes, laquelle représente le mieux ce que tu es en train de vivre ?… puis ferme les yeux… qu’est-ce qu’il y a autour de toi ? »

Le Dixit est un jeu de société qui est utilisé aussi comme médiateur en thérapie systémique et hypnotique

l'accompagnement
des adolescents

Les premiers signaux de malaise viennent souvent de l’école, absentéisme, décrochage, conduite à risque, phobie scolaire, tentative de suicide. 

La crise d’adolescence est souvent en réalité la crise familiale, les finalités de l’adolescent diffèrent  bien souvent des finalités inconscientes de la famille, la stabilité du système est mise en question. 

La construction identitaire du jeune passe souvent par une distanciation des modèles familiaux. Aussi pour accompagner un adolescent il est important de trouver une personne de confiance qui pourra servir de tiers référent.  Mon premier travail avec les adolescents sera donc créer une alliance thérapeutique. Dans ce cas, le cabinet devient alors un espace où il peut exprimer son désir propre, qui est bien souvent différent de celui de son entourage.

A la demande du jeune, un travail familial peut être enclenché.

« Dans cette main, imagine qu’il y a cette partie de toi qui veut dormir tout le temps… ferme les yeux et dis-moi….à quoi ressemble-t-elle ?… Qu’est-ce qu’elle te dit ? »